Formation avec
Claude SERON [de France]

La délicate question de la responsabilité parentale dans les souffrances de l'enfant

Paris 14ème, Fiap Jean Monnet, 3, 4 et 5 octobre 2018

Dans les situations où les parents se sont montrés clairement inadéquats à l’égard de leurs enfants, la question de leur responsabilité dans les problèmes que ceux-ci peuvent développer peut sembler aller de soi aux yeux des professionnels. Pourtant, pour les personnes concernées, le lien entre leurs comportements, leurs choix, leur vécu, la manière dont ils ont investi leurs enfants et les souffrances, les comportements inquiétants et les cicatrices encore ouvertes que donnent à voir ceux-ci est loin d’être évident.

CONTENU
Journée 1 matin : construire un contexte d’intervention
après-midi : questionner la responsabilité des parents dans les comportements délictueux de leur adolescent
Journée 2 matin : les mauvais traitements physiques
après-midi : la négligence grave
Journée 3 matin : les origines du manque de protection
après-midi : l’enfant pris en otage dans les conflits chroniques entre ses parents.

OBJECTIFS
Les participants acquerront des outils pour se sentir plus compétents pour :
- Comprendre dans quelle mesure l’inadéquation des parents ou leurs souffrances tues ont un impact sur le développement des enfants et leurs comportements symptomatiques.
- Permettre à des parents se vivant en échec, de se réconcilier avec eux-mêmes, d’aller à la rencontre de vieilles souffrances enfouies qui, le plus souvent, n’ont été reconnues par personne et qui interfèrent encore aujourd’hui dans l’établissement d’une relation nourrissante, protectrice et structurante avec leur enfant.
- Plutôt qu’ajouter un surplus de culpabilité là où il y en a déjà trop, aider ces parents à se « renarcissiser », à récupérer une meilleure estime d’eux-mêmes afin qu’ils puissent s’ouvrir à ce qui a pu être difficile pour eux, reconnaître leurs erreurs et légitimer la souffrance de leurs enfants ?
- Soutenir l’objectif que l’adolescent à problèmes puisse arriver à questionner ses parents, voire même à verbaliser des critiques ciblées et circonscrites à leur égard. Cette démarche le dispensera de continuer à se détruire pour obtenir la reconnaissance de ses souffrances suintantes et la réparation symbolique des préjudices subis. Cela implique d’accompagner les parents dans un travail autocritique qui puisse déboucher sur l’acceptation de leur contribution spécifique, souvent non voulue, à la détresse de leur enfant.

MOYENS PEDAGOGIQUES
Exposés théoriques, grilles d’intervention, analyses de cas, jeux de rôle, mises en situation, exercices en sous-groupe, échange d’expériences.

PUBLIC CIBLE
Intervenants psycho-socio-éducatifs, psychologues, travailleurs sociaux, éducateurs, et autres professionnels qui sont en contact avec des enfants, des adolescents, des familles où il existe pour les enfants une notion de danger, de mal-être ou de souffrance.

FORMATEUR
Claude SERON est éducateur spécialisé et psychopédagogue, avec une longue pratique du secteur de l’Aide à la Jeunesse (Liège). En 1996, il a fondé l’association Parole d’Enfants pour venir en aide aux enfants victimes d’abus sexuels et leur famille, et pour sensibiliser les professionnels et le grand public à cette problématique grave. Il est également l’auteur ou l’éditeur de plusieurs ouvrages sur la thématique de l’enfance en danger. Entre autres, « Don, pardon et réparation. Comment résilier un contrat avec la souffrance » (Ed. Fabert, 2007), « Au secours, on veut m’aider ! Venir en aide aux adolescents en révolte, en rupture, en détresse » (Fabert, 2006).

INFORMATIONS PRATIQUES
Lieu : Paris
Dates : les mercredi 3, jeudi 4 et vendredi 5 octobre 2018.
Frais d’inscription individuelle : 410 € (470 CHF) - Par convention (formation continue) en France : 565 €
 

Inscription individuelle : 410.00 EUR ou 470.00 CHF
Prix par convention (formation continue en France) : 565.00 EUR
Brochure [en PDF] : Voir la brochure